Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 00:04

Áísínai'pi signifie dans la langue des Pieds-Noir « c’est écrit ». Si je suis venu ici alors que c’est hors des sentiers touristiques c’est que les cheminées de fée me motivaient mais surtout parce que le parc provincial de Writing-on-Stone présente l'une des plus importantes collections d'art rupestre en Amérique du Nord.

Sur le sentier que j’ai fait en solo, il y avait quelques gravures mais la majeure partie des œuvres sont dans un site protégé accessible qu’avec un gardien.

J’ai donc fait la visite, l’après-midi avec quelques touristes américains – la caricature du touriste américain, trop gros pour monter les quelques dénivelés - et Bonnie, une guide exceptionnelle, qui bien qu’elle ne soit pas de la nation des Pieds-Noir, est considérée comme tel par la communauté et à, pendant 2 heures et demi, transmis une mine d’informations et d’émotions.

Le matin, le centre était fermé pour cause de formation par des représentants de la communauté.

Le site a la particularité d’être ouvert et de présenter des œuvres datant de plusieurs millénaires comme des plus récentes et des graffitis des personnes passées jusque dans les années 1960.

Il faut donc être en capacité de distinguer les œuvres ayant 200 ans et celles qui ont 2000 ans.

8 juin 161

Par exemple, la présence d’un cheval fait dire qu’il s’agit d’une œuvre plus récente. Là, il y a des bois donc il s'agit de l'antilope américaine.

8 juin 200

Autres exemples, les tepees de la nation des Pieds-Noirs sont représentés avec 4 morceaux croisés. A un moment, on observe un tepee avec seulement 3 morceaux. Il s’agit d’une représentation des tepees des Cris mais nous sommes sur le territoire de la nation des Pieds-Noirs. Les Cris sont-ils venus ici ou est-ce un membre de la nation qui a dessiné une capture  - les Pieds-Noirs étaient des guerriers - ?

8 juin 177

8 juin 196

A la question de savoir pourquoi il y a ces œuvres dans ce secteur, on peut donner plusieurs explications liées à l’emplacement des tribus mais l’une des plus communément admise est que c’est tout simplement la beauté du site – dans la perspective de la spiritualité amérindienne et du rapport à la nature -  qui a attiré pendant des millénaires les amérindiens sur ce site.


Partager cet article

Repost 0
Published by typ.taupe - dans juin 2010
commenter cet article

commentaires

pj 17/06/2010 17:38


Moins de spiritualité en ce lieu plutôt de la curiosité et de l'admiration pour ces peuples qui avec leurs moyens ont essayé de laisser un peu de leur culture.