Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 12:00

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ce village (2800 hab.) de pêcheurs sur la côte m’a présenté sont plus sympathique visage.

21-avril-081.JPG

Arrivée en fin d’après-midi, je me gare sur le port et regarde les façades colorées, les bateaux sur le port et j’avoue rester perplexe quand à l’intérêt réel de ce village.

Alors dans ces conditions, il faut flâner.

Le port n’est pas un musée même si il en abrite un (Fisheries Museum of the Atlantic) mais un vrai port avec sa flotte de pêche, ses pêcheries et ses chantiers navals.

Rajouter les vieux gréements du musée dont le Bluenose II (réplique du Bluenose, un bateau de pêche taillé pour la course qui a battu les Anglais chez eux ; c’est le bateau qu’on trouve au dos des pièces de 10 cent au Canada), le charme opère.

21-avril-078.JPG

21-avril-082.JPG

21-avril-090.JPG

21-avril-093.JPG

21-avril-116.JPG

21-avril-107.JPG

Ce soir là, je ne vais croiser que des marins ou des gens qui travaillent sur les chantiers.

Pas une boutique pour touristes d’ouvertes. Conquis par le port, je me lance au hasard dans les rues du vieux-Lunenburg.

Initialement occupé par des acadiens, Lunenburg est officiellement crée en 1753. Des colons (allemand, suisse, et français) protestants et favorable à la couronne britannique s’installent sur ce site dont le plan d’urbanisme a été tracé selon les canons de l’époque (7 rues orientées Nord-Sud croisées à angle droit par 9 rues orientées Est-Ouest).

Accroché à flanc de colline, le vieux Lunenburg présente une très jolie succession de maisons colorées et de lieux de cultes.

21-avril-096.JPG

21-avril-102.JPG

Plus je me promène et plus j’apprécie le lieu.

Et que d’étonnement quand je tombe sur l’Académie de Lunenburg. Un collège d’enseignement de prestige au moment de sa construction au XIXe et encore une école aujourd’hui !

21-avril-104.JPG

Je contourne l’équipe de tournage pour me rendre à l’épicerie. Quels regrets de ne rien avoir pour cuisiner ce poisson frais (et à ce prix).

Les quais de Lunenburg ont été récemment vendus et rachetés par une association d’habitants. On peut donc espérer sereinement que le village conserve son âme avec ses activités maritimes et ne soit pas transformé en simple musée.     

Partager cet article

Repost 0
Published by typ.taupe - dans avril 2010
commenter cet article

commentaires

C. 01/05/2010 18:28


Je crois que tu as eu beaucoup de chance de visiter ce village avant la saison touristique parce que tu as pu mieux apprécier la sauvegarde de son authenticité.
Moi je tombe sous le charme des façades colorées de la zone portuaire, mais c'est étonnant que tu n'aies pas comparé à Cork (est-ce que c'est parce que la taille du port n'est absolument pas la
même?)
J'espère que tu vas poursuivre sous le grand ciel bleu que l'on voit sur ces photos


typ.taupe 03/05/2010 21:50



Il y a beaucoup de similitudes entre la Nouvelle-Ecosse et l'Irlande mais Lunenburg, c'est un village alors que Cork, c'est une ville industrialo-portuaire, populeuse. L'ambiance serait plus
proche de celle de Dingle.