Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 17:40

Mon premier contact avec cette course remonte à début novembre. Alors que je vagabondais du côté de l’anneau de patins en ligne sur les plaines d’Abraham, je vois deux personnes qui s’entrainent sur  de drôles de machines.

Des vélos bi-cross sans selle, ni pédale, avec de chaque côté de la roue arrière, des  tuyaux pvc coupés comme des gouttières et fixés de façon artisanale.

Les mains sur le guidon, une jambe repliée dans un des tuyaux et l’autre en appui sur le sol pour faire avancer le vélo, un peu comme quelqu’un qui fait de la trottinette.

Mais à voir les cuissots des gars, je n’ai pas à faire à des amateurs de trottinette mais plutôt à des adeptes du squat. Dans un premier temps, j’ai cru qu’il s’agissait de bobeurs mais pourquoi travailler une jambe à la fois ?

Aujourd’hui, je sais que c’est utile pour participer aux courses de canot à glace.

 

31-janvier-6.JPG

 

Les courses de canot à glace font suite à l’époque où il n’y avait pas de pont entre les deux rives du Saint Laurent. Quand un pont de glace se formait, il était possible de traverser, sinon il fallait faire appel aux canotiers pour transporter personnes et marchandises. Dans les années 1860, on comptait près de 200 canotiers. L’arrivée des bateaux à vapeur à mis fin à cette activité.

De cette époque, il reste des courses qui sont de véritables compétitions.

La première a été organisée en 1894 et depuis 1955, la course de canot de Québec constitue l’un des temps forts du Carnaval. Cette course s’inscrit dans un Circuit Québécois qui compte quatre autres épreuves : La Grande Traversée Casino de Charlevoix,  La course de la banquise Portneuf, le Trois-Rivières Extrême et le Grand Défi des Glaces.

 

7-fevrier-007.JPG

 

Contrairement à ce qu’on peut penser, les coureurs ne sont pas tant équipés que ça. Des habits assez proches de ceux nécessaires à la pratique du ski de fond, une ceinture de flottaison obligatoire, des protège-tibias et des chaussures adaptées avec des crampons spéciaux.

 

Et oui, car même si ce ne sont pas des dieux, ils et elles marchent sur l’eau, gelée, je vous l’accorde ! Le principe, quand ils peuvent pagayer : rame, rameur, ramez, on avance à rien dans c’canoë. Mais face à la glace, pas question de contourner le morceau qui fait obstruction, on saute du canot et on fait glisser le canot sur la glace ! Oui, mais pour ceux qui imagine une surface plane gelée, que nenni ! Ici, il y a des marées, des bateaux qui brisent la glace régulièrement et des phases d’embâcle et de débâcle. Tous les ingrédients pour créer un bel enchevêtrement de morceaux de glace.

 

7-fevrier-029.JPG

 

La météo n’étant pas de la partie, et mon emploi du temps un peu juste pour me rendre sur les bords du fleuve, je vous propose ces quelques clichés pour avoir un petit aperçu mais je vais essayer d’aller au grand défi des glaces début mars pour faire une autre série de photos.

 

7-fevrier-001.JPG

Un peu dépité, voilà les conditions quand je suis arrivé. Ciel bas, neige.

 

7-fevrier-017.JPG

 

7-fevrier-023.JPG

 

7 février 041

 

7-fevrier-054.JPG

 

7-fevrier-062.JPG


Partager cet article

Repost 0
Published by typ.taupe - dans février 2010
commenter cet article

commentaires

maudite française 08/03/2010 10:36


Bah, là, ils sont fous ces québécois!!


aurelie 09/02/2010 22:01


hihi, superbe tes photos j' adore.
moi je suis au BC, mais je prevois de retourner au quebec, ca me manque....
comment as tu fait pour mettre un fond avec des feuilles sur le blog??? je veux moi aussi un truc du genre...
gros gros bisous


ligérienne 09/02/2010 19:35


Ben voilà, il a des idées Frédéric! Tu pourrais faire des reportages découverte de nos belles régions françaises avec ton approche de géographe sensible aux charmes de la nature et horrifié du
traitement que l'homme lui inflige parfois. Mais qui va te payer tes reportages?


PJ 08/02/2010 23:43


Intéressant ton reportage sue la course de canots, on voyage et on apprends pas mal de choses...Chapeau pour ceux qui rament, de vrais athlètes.


Frédéric 08/02/2010 22:42


Coucou,

Tu n'as pas eu de commentaire depuis un p'tit bout de temps, alors ...
Quel panorama de cette région tu nous offres : climat, sport, faune, coutumes, musique, ... Si la géographie est une science de synthèse (comme nous le savons), chapeau pour cette lecture
géographique de cette région.
Vu de chez nous, on se rend compte que l'on ne connaît pas le Quebec. cet exercice, cette lecture, serait intéressante à réaliser pour notre propre région.

Bon courage, j'observe que la météo ne s'est pas améliorée. Vive la France.